Le Tipi abandonné

Publié le 25 Juin 2020

Dés « Story cube » tirés au sort : ampoule, arc-en-ciel, abeille, Tipi, fantôme, planète, « L », téléphone mobile, parachutiste

 

 

Il était une fois, dans les immenses plaines d’Amérique, un petit Tipi abandonné, seul dans l’immensité au milieu de nulle part.

 

Il y avait bien longtemps qu’il n’avait plus entendu le rire d’un enfant ou le chant mélodieux d’un chaman assis en cercle avec d’autres amérindiens pour une cérémonie initiatique ou simplement pour fumer le calumet de la paix.

 

De temps en temps, au loin, il voyait passer un troupeau de bisons.  Mais, ces derniers devaient avoir la mémoire longue.  Ils se tenaient éloignés de l’habitation des hommes qui les avaient chassés pendant des années.

 

Parfois un loup solitaire s’approchait en reniflant et en hésitant près de son ouverture, mais l’odeur résiduelle de la fumée imprégnée dans sa peau et si évocatrice des humains meurtriers suffisait à le faire fuir.

 

Seuls les fantômes des ancêtres, portés par le vent, venaient lui rendre visite dans ce lieu reculé.  Les fantômes et une toute petite abeille qui venait tous les jours lui tenir compagnie en butinant les fleurs dehors, devant lui.

 

« Bzz Bzz » lui racontait-elle tout en travaillant.  « Bzz Bzz Bzz zzz Bzz ».

 

Le Tipi n’y comprenait pas grand-chose, mais cette petite présence vivante égayait ses journées et rompait cette solitude.  Celle qui vous ronge petit à petit et vous fait penser « à quoi bon ? ».

 

Puis un jour, après un orage particulièrement violent qui avait déchiré son trou de cheminée en forme de « L », le Tipi vit par l’ouverture une chose incroyable…

 

Glissant sur le dos d’un arc-en-ciel, il vit un homme suspendu à des cordes, elles-mêmes accrochées à ce qui semblait être une immense peau souple remplie d’air.

 

Le Tipi ignorait qu’il s’agissait d’un parachutiste.

 

Tout ce qu’il savait c’est qu’il ne serait plus seul, qu’à nouveau il serait habité par la vie et le mouvement.

 

Le parachutiste se posa à quelques mètres du Tipi, non sans quelques difficultés liées aux vents résiduels de l’orage.

 

Il avait parcouru la planète entière à la recherche d’anciennes habitations autochtones et il était particulièrement enchanté par ce Tipi relativement en bon état.   Merveilleuse relique de l’habitat typique des Kiowas.

 

L’homme finit de rassembler et de plier son parachute avant de s’approcher du petit Tipi.  « Parfait » pensa-t-il, « il est parfait ».

 

Il en fit le tour, s’extasia sur les coutures encore solides, puis il sortit son téléphone mobile de sa poche pour prendre le Tipi en photo sous tous ses angles ; de près, de loin.  Puis il éclaira l’ampoule intégrée à son téléphone pour pouvoir rentrer dans le Tipi et l’examiner au cœur.

 

A l’intérieur, l’homme examina tous les recoins du Tipi.

 

Ce dernier était même chatouillé de sentir de nouveau la main d’un homme glisser sur et caresser sa peau.

 

Abandonné depuis trop longtemps, le Tipi était entièrement vide, ce qui convenait parfaitement à l’homme.  Il s’approcha d’une des branches de soutien.  Elle avait bien résisté au temps et était encore solide ce qui le ravit.  Il vérifia ensuite toutes les branches et fut heureux de constater qu’il en était de même pour tout l’ensemble.

 

Le  petit Tipi commençait à s’inquiéter.  Depuis qu’on l’avait érigé il y a fort longtemps, jamais aucun homme n’avait ainsi touché son être le plus profond.

 

Puis l’homme prit une branche à pleine main, la secoua un peu puis la souleva dans un grand effort pour la sortir de sa poche de soutien.  Il procéda ainsi pour chaque branche jusqu’à ce que le Tipi se sente défaillir !

 

Non !

 

L’homme n’était pas venu jusqu’à lui pour profiter de son abri bienveillant, il était venu pour le détruire !

 

Ce fut sa dernière pensée avant d’être complètement démonté, roulé et solidement ficelé.

 

Il était une fois, dans une immense vitrine d’un musée d’Amérique, un petit Tipi abandonné…

 

 

 

Rédigé par Michelle@L'Arbresle

Publié dans #Jeu Story Cube, #Contes pour enfant, #Histoires courtes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article